Et si on devenait moins Instagrammables ?

« Oh lala, mais ils ont rien compris eux, ils ont mis une photo sombre, de mauvaise qualité… c’est pas du tout Instagrammable et ça fait pas rêver ».

Mademoiselle Michu
C’est vrai.

Et ce qui est encore plus vrai c’est ce moment capturé que l’on a vécu en faisant cette photo et tous les souvenirs associés : celui du dernier jour de nos vacances après notre mariage, du sentiment de légèreté et de plénitude face à ce coucher de soleil derrière les volcans, mais aussi de la galère que cela a été de trouver un pied de fortune avec le mobilier la piscine… bref… c’est ça qui reste.

Avant on prenait des photos pour avoir des souvenirs, maintenant on prend des photos pour se créer une vie. On partage avant de vivre et on surjoue la réalité.  Dans une société aujourd’hui devenue « Instagrammable », on en est devenu à créer ou surjouer des moments pour les rendre plus « beaux », plus « vrais ».

« Mais attends, je comprends rien : ils disent que c’est une vie sans filtre, qu’ils ne retouchent pas leur vie à deux mais en même temps ils retouchent leurs photos ! C’est pas un peu bizarre ?  » 

Mademoiselle Michu.
Hum, attends on t’explique.

Il y a une différence entre sublimer et inventer. Vouloir rendre plus beau quelque chose qui l’est parce qu’il est vrai, là n’est pas le problème. Le problème d’aujourd’hui c’est que nous inventons et nous surjouons notre vie pour qu’elle paraisse plus belle… La subtilité – et le danger – est là. 


On ne sait pas si c’est l’approche de la trentaine, mais toute cette superficialité commence à nous agacer. On ne se retrouve pas dans tous les codes de notre génération, qui d’ailleurs se perd dans un monde virtuel, où le bonheur est théâtralisé.

Toute cette mise en scène a plusieurs effets. Le premier, celui de créer une génération de fakes : de moments faux, d’émotions fausses, de personnalités surjouées, des fakes followers, et surtout de fake intentions. Le second, c’est qu’elle créé des comportements générationnels qui croient en ce miroir déformé de la réalité qui peut être dévastateur pour les plus jeunes. Et enfin, c’est que l’on partage avant de vivre.

Alors, plutôt que de râler dans notre coin, nous avons décidé d’essayer, à notre simple niveau, de laisser une emprunte dans ce petit monde. Nous avons décidé de créer ce blog à deux pour créer un monde virtuel qui nous ressemble, qui sera sans filtre, peut être parfois flou, sans une mise en scène Instagrammable, mais qui sera toujours vrai.

Vivons, partageons, sublimons, mais ne trichons pas. Dans les vrais comme les moins bons moments.

Et c’est pour ça qu’on est devenu Monsieur et Madame Papouilles. Pour prendre le temps de diffuser, modestement, un peu de vrai ici et là…

unnamed

Et vous, vous en pensez quoi de toute cette société Instagrammable ? 

Publicités

18 commentaires sur « Et si on devenait moins Instagrammables ? »

  1. Hello !!! Perso je la trouve très bien cette photo, pas parfaite mais vivante !!! C’est du vrai quoi !! Alors même si j’aime « prendre soin de ma galerie instagram, l’essentiel c’est de vivre et pas non plus se prendre la tête 10 ans pour une photo !

    J'aime

  2. Je suis tellement d’accord avec ce que tu dis ! Rien ne semble vrai sur les réseaux et au final on ne vit plus vraiment l’instant présent… (On est trop dans le cliché parfait, et on n’en oublie carrément de profiter du moment !)

    C’est tellement dommage mais aujourd’hui notre société n’est régie que par ça … :/ encore heureux qu’il y a des gens comme toi qui l’ont compris ! 🙂

    J'aime

  3. C’est une belle initiative et cette photo est très belle 🙂 Je pense qu’on est trop souvent tenté à perfectionner nos photos un maximum pour que cela plaise aux autres et qu’elles soient « instagrammable ». Mais ce n’est pas la vraie évidemment 😉 J’avoue plaider coupable d’utiliser cette méthode parfois pour prendre mes photos, car je suis accro à la perfection, mais j’essaie de parfois lâcher prise et de réaliser des photos juste pour capturer le moment sans trop réfléchir aux techniques haha.
    PS : Merci pour ce gentil commentaire sur mon blog 🙂

    J'aime

    1. Je suis comme toi, on aime sublimer.. mais je comparerais ça au maquillage. Le but est de te mettre en valeur.. pas de changer qui tu es. C’est un peu pareil ici ou dans le message qu’on veut modestement faire passer. Vivre et capturer le vrai.Après qu’on le sublime c’est normal 🙂 on est pas des bêtes préhistoriques :p ravie de t’avoir lue ici !

      J'aime

  4. Coucou,

    Super article qui tombe à pique puisque j’ai depuis très peu de temps décidé de changer ma façon de partager mes photos sur Instagram. Je trouvais que mes photos étaient de plus en plus « jolies » dans mon feed et qu’elles allaient de plus en plus les uns avec les autres ; mais je me suis aussi rendue compte que mon compte devenait de plus en plus impersonnel. J’ai donc choisi de partager des photos moins instagrammables, mais qui ont plus de sens pour moi.

    Merci pour cet article et à bientôt, Pauline ♡

    J'aime

  5. J’apprécie l’analyse que tu fais de l’utilisation d’Instagram. C’est un réseau social que j’aime beaucoup. Toutefois, je rejoints totalement ton avis dans le sens où certains comptes cherchent tout simplement à être identique aux autres, avec le même feed dans le seul but d’avoir un maximum d’abonnés. Cela génère alors une uniformisation des comptes, des vies qui sont surjouées et un manque d’authenticité ! Pour ma part, je ne poste pas tous les jours, j’essaie de faire de jolies photos même si elles ne sont pas parfaites. Je cherche avant tout à partager des moments de mon quotidien sans inventer et de créer de réels échanges.
    Au vu des valeurs qui se dégagent de ton article de présentation et de celui-ci, je pense que votre blog va me plaire !

    J'aime

  6. Bonsoir,
    Article au top, je pense que nous sommes beaucoup à penser la même chose mais c’est vrai que peu de personne n’ose réellement prendre du recul et poster sans forcément cherche la « perfection ». Toutefois je suis d’accord avec toi sublimer et créer des moments fakes c’est vraiment différent. Je plaide coupable aussi je prends vraiment soin de ma galerie Instagram mais en storie c’est beaucoup plus libre 🙂 !
    Des bisous ♡

    J'aime

  7. Ton article est tellement vrai. Je trouve ça désespérant que beaucoup croient qu’il s’agit de la réalité….même si à la base le but d’instagram n’était-il pas de partager des photos INSTANTannées ? ^^
    Après, je n’ai rien contre certaines retouches, qui rendent les photos plus jolies, mais, comme tu dis, les moments qui se cachent derrière n’appartiennent qu’à ceux qui les postent…pas à ceux qui les voient !

    J'aime

    1. Merci pour ta venue et pour ton commentaire ! Tu as bien raison, au tout début c’était du partage en temps réel, mais bon nous faisons vite évoluer les choses, c’est la force ( ou non haha) des internautes 😉 mais comme tu le dis, le but est de continuer à capter des moments vrais.. c’est en tout cas notre ligne éditoriale mais surtout de vie 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s