Ce que j’aurais aimé (vraiment) savoir avant le mariage !

Soyons honnêtes, on ne manque pas de sites et d’articles sur le mariage. Vous imaginez bien qu’à peine la magnifique demande en mariage de monsieur Papouilles effectuée, j’étais déjà en train de regarder ces sites en question ! On y voit évidemment de précieux conseils généralistes, mais de mon côté j’ai envie de vous partager mon expérience en toute honnêteté. 

Nous avons vécu un mariage féerique et je suis très fière de notre joli bébé d’autant plus que nous avions fait le choix de ne pas avoir de wedding planneur. Honnêtement, cela ne nous a pas manqué. J’ai juste quelques conseils « honnêtes » à donner, que je n’avais pas lus jusqu’à présent sur tous les sites. Et à vrai dire, j’aurais bien aimé tomber dessus… même si je n’ai absolument envie de ne rien changer à ce que nous avons vécu 🙂 ! Si vous êtes comme nous (mariage sans wedding planneur par envie de le faire vous même), cet article peut vous aider.

Trouver quelqu’un qui connait bien les mariages dans son entourage 

Il se trouve que dans notre entourage proche, nous étions les seuls à nous marier. Et dans notre enfance ou passif à tous les deux, nous n’avons pas connu beaucoup de mariages et dans notre génération ou dans notre famille, nous n’avions pas spécialement de proches qui s’étaient déjà mariés… aussi incroyable que cela puisse paraître ! Et mine de rien, nous aurions bien eu besoin d’une référence pour nous en dire un peu plus que ce que nous pouvons lire dans les différents manuels ou autres, sans pour autant que ce soit un wedding planneur avec qui vous avez une relation contractuelle ou financière (et qui parfois ne sont même pas mariés!). Avoir dans votre garde rapprochée quelqu’un qui est déjà passé par tout ça, c’est clé et c’est important de le prévoir dès le début. Il faut donc plutôt privilégier quelqu’un qui a vécu un mariage comme le vôtre (par exemple de la même religion que vous etc), ou encore quelqu’un qui a vécu plusieurs mariages dans ses proches (une sœur par exemple). Deux personnes comme celles-ci peuvent être bien complémentaires et fortes utiles pour vous rassurer sur l’avancée de votre journée.

De notre côté, nous devons avouer que nous avons eu la chance d’avoir un photographe (Nicolas Dantan) qui a dépassé son rôle de photographe en nous prodiguant des conseils et son expérience tout au long de nos échanges. Plus qu’un prestataire, il a vraiment été un vrai partenaire et tous ses conseils comme alertes se sont révélés réalistes.

Prévoir (beaucoup) plus de temps pour sensibiliser les proches lors de votre organisation

Directement dans votre planning, rajoutez une case « pédagogie » pour les proches ! Comme nous l’avons dit plus haut, nos proches n’étaient pas vraiment familiarisés aux mariages, et avec le recul nous nous sommes dits que nous n’avions pas prévu assez de temps de partage pour bien expliquer vraiment le déroulé d’un mariage. Nous les avions évidemment embarqués dans les étapes clés (choix de certains éléments, essayages, partage de nos choix, etc) et avions prévu juste quelques petites sessions de partages avec une feuille de route. Avec le recul, on pense qu’on aurait pu rajouter quelques soirées à partager sur les mariages avec tout le cercle proche qui était clé ce jour là : les parents, les témoins etc. Cela aurait peut être évité quelques petits moments de balbutiements pendant le mariage, vraiment anecdotiques mais qui pourraient être plus « graves » pour d’autres en fonction des personnalités 🙂

C’est pour cela que cela vaut pour tous car même si vous avez des personnes dans vos proches qui connaissent les mariages, peut-être n’ont-elles pas vécu de mariage comme le vôtre (religieux, laïc etc) donc il faudra tout de même leur apprendre de nouveaux éléments ou les étapes spécifiques de votre cérémonie, ou encore, peut-être que ces mariages en question datent et depuis les mariages ont bien évolués (que ce soit par les entrées, les activités, etc) et elles peuvent vite être dépassées. Tout ça pour vous dire : prévoyez beaucoup de temps pour embarquer vos proches sur le déroulement d’un mariage, montrez des exemples, faites des fiches, faites des soirées « mariage kézako » etc.  En plus, cela participera à la cohésion d’équipe qui se sentira encore plus ce jour là ! Nous pour le coup, nous avions organisé plusieurs soirées témoins notamment et on a vraiment senti qu’une alchimie s’étaient créée : un lien qui nous unira à jamais.

Ne pas se faire avoir par la « course » folle du milieu du mariage

Tous vous le diront : dépêchez-vous ! 
Dépêchez-vous de trouver votre lieu, votre traiteur, votre dj… en effet, s’il y a bien un secteur qui ne connait pas de crise, c’est bien le milieu du mariage ! Les lieux sont bookés sur plusieurs années etc. Clairement, si vous voulez avoir le choix de vos prestataires il faut éviter de le faire 6 mois avant la date de votre mariage. 
Néanmoins, il faut se laisser du temps. 
Le temps de bien comprendre comment fonctionne un mariage, le temps de bien analyser les choses et prendre le temps de se poser les bonnes questions. Globalement, il faut éviter de fonctionner qu’au coup de coeur ! C’est un peu comme un achat immobilier, si vous avez un coup de coeur, il faut aller vite mais s’octroyer un temps de réflexion rapide et profond pour bien analyser les choses. 
Deux exemples : 

  • Nous avons eu un coup de coeur pour le lieu de notre cérémonie : l‘Abbaye de Longpont. Lieu historique, cela nécessitait d’adapter des choses en conséquences comme la musique etc. Il fallait être conscient que ce choix entraînerait des critères de sélection à adapter. Et nous n’avons pas regretté car le lieu était magnifique, dans son jus et plein de caractère comme on les aime. 
  • Nous avons eu un très bon feeling au premier abord avec un prestataire et nous avions signé tout de suite un acompte. Finalement, épris d’un doute nous lui avons demandé s’il pouvait se déplacer pour découvrir la salle et ses spécificités associées : il nous a dit qu’il n’irait pas, qu’il avait 20 ans de métier et qu’il n’en avait pas besoin. Sauf que nous, si. Nous avons donc décidé d’annuler sa prestation pour éviter une dose de stress supplémentaire. Et nous avons finalement opté pour un prestataire qui connaissait déjà cette salle pour plus de confort… Encore une fois, nous avons « perdu » un peu d’argent, mais gagné en sérénité… et en maturité ! 
  • Nous avons eu coup de coeur pour une troupe artistique lors d’un salon au tout début de notre projet. Nous avions laissé là aussi un acompte et plus les mois passaient, plus nous avons vu notre projet et thème évoluer. Au vue de ces évolutions, nous trouvions que cette prestation artistique ne correspondait plus… Nous n’avons plus voulu à nouveau prendre le risque d’avoir une prestation faisant « tâche » et nous avons donc annulé la prestation. 

Tout ça pour dire, OUI il faut aller vite, mais il faut surtout prendre le temps de laisser mûrir son projet. Et parfois, il faut peut-être se laisser 2 ans de préparation que 1 an, sauf si on a déjà son plan plutôt définitif dans la tête 🙂 

Nous sommes ravis de notre mariage, cela a été le plus jour de notre vie et le plus intense. On voulait juste partager quelques petits points pour aider les futurs autres mariés dans leur future organisation ! 

Publicités

Un commentaire sur « Ce que j’aurais aimé (vraiment) savoir avant le mariage ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s